rock génération

venez découvrir notre univers rock / pop-rock
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Biographie

Aller en bas 
AuteurMessage
°crazy°
Admin casse couille / fan d'acdc , fan de the offspring et de linkin park
Admin casse couille / fan d'acdc , fan de the offspring et de linkin park
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 29
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Biographie   Ven 5 Oct - 5:53

Noir Désir est un groupe de rock français issu de la scène bordelaise et formé dans les années 1980. Le charismatique chanteur, Bertrand Cantat, est un passionné de lettres, ce qui se retrouve au travers de ses textes. Les autres membres du groupe sont Serge Teyssot-Gay à la guitare, Denis Barthe à la batterie et Frédéric Vidalenc (remplacé en 1996 par Jean-Paul Roy) à la basse. La carrière de Noir Désir a embrassé plus de 20 ans et a vu son apogée dans les années 1990. La musique et les paroles de ce groupe engagé traduisent une énergie vive et passionnée.

Histoire du groupe :

Bertrand Cantat et Serge Teyssot-Gay, tous deux dans la même classe de seconde à Bordeaux en 1980, décident de jouer ensemble, Denis Barthe les rejoint quelques mois plus tard. La formation initiale du groupe est complétée par le premier bassiste, Vincent Leriche.

En 1982, ce dernier ainsi que Serge Teyssot-Gay quittent le groupe afin de fonder le duo B.A.M., Frédéric Vidalenc, membre de Dernier Métro, rejoint alors le groupe en tant que bassiste, Luc Robene prenant, quant à lui, la place de guitariste. Bertrand Cantat quitte également le groupe (qui s'écrit alors Noirs Désirs) en 1983, mais revient six mois plus tard, après avoir été remplacé par Emmanuel Ory-Weil, qui deviendra le manager officiel du groupe. Sergio revient en 1985 et la formation restera stable pendant dix ans.

Aux débuts du groupe, Bertrand Cantat affiche clairement sa passion pour Jim Morrison, chanteur du groupe The Doors en arborant des pantalons de cuirs et des colliers indiens. Cette influence est encore plus évidente dans les prestations scéniques du chanteur qui s'inspirera souvent de son mentor dans ses frasques.

Le premier album du groupe parait en 1987, il s'agit d'un mini album produit par Théo Hakola, chanteur du groupe Passion Fodder. L'album est intitulé Où veux-tu qu'je r'garde ?. Le succès vient avec l'album suivant, Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient), et son tube Aux Sombres héros de l'amer véritable succès radiophonique que le groupe assume mal (le titre rentre même dans le Top 50), refusant d'être catalogué comme groupe pour « la ménagère de 50 ans ». Bertrand Cantat, quelques années plus tard, confiera son agacement quant au succès de cette chanson, qui ne fut pas comprise à sa juste valeur, beaucoup de personnes n'ayant pas compris le double sens de la chanson (« Ces gens n'avaient compris que le deuxième degré du texte des Sombres héros de l'amer, ils prenaient ça pour une chanson de marins, un truc à la Pogues, sans plus... »). Leurs deux albums d'après, Du ciment sous les plaines et Tostaky, cultivent une noirceur qui les rattache plutôt à une mouvance underground (dues aux sonorités très épurées et profondément rock de l'album Tostaky). Le groupe bâtit l'essentiel de son succès sur scène, avec en particulier la tournée qui sera enregistrée sur Dies Irae et après laquelle Bertrand Cantat devra se faire opérer une première fois des cordes vocales suite aux nombreux hurlements qu'il éructe sur la majeure partie des chansons. De sérieuses dissensions artistiques apparaissent alors au sein du groupe amenant aux départs successifs de Frédéric Vidalenc (remplacé par Jean Paul Roy) et du manager Jean-Marc Gouaux (ex manager de Camera Silens groupe punk bordelais, en place depuis 2002).

En 1997, le groupe revient sur le devant de la scène avec 666.667 Club qui, sans renier son rock sans concession lui offre un deuxième grand succès médiatique avec en particulier les titres Un Jour en France ou L'Homme pressé. Le groupe assume mieux sa renommée qui lui permet de défendre en même temps des causes associatives, et ne l'éloigne pas pour autant de leur public. La tournée qui suit se conclut également pour le chanteur... par une nouvelle opération des cordes vocales. Cependant, la maturité aidant, Noir Désir s'ouvre à d'autres horizons, en publiant d'abord un album de remixes, One Trip/One Noise, puis son dernier album studio à ce jour, Des Visages, Des Figures. Cet opus comporte, comme ses prédécesseurs, de nombreux invités : Nicolas Sansano, Akosh Szelevényi, Manu Chao, Romain Humeau, Bob Coke, et Brigitte Fontaine (et durant la tournée suivante, le groupe sera rejoint à plein temps par Christophe Perruchi aux claviers). Délaissant le son très électrique des deux albums précédents pour des tonalités plus douces et plus mélodieuses, l'œuvre est saluée par l'ensemble de la critique, et le public suit massivement cette nouvelle orientation : le single Le vent nous portera se classe numéro trois en France.

Au-delà de l'évolution de son style musical, Noir Désir reste caractérisé par des textes travaillés, écrits par Bertrand Cantat, où se mêlent homophonies, de très nombreux calembours et pastiches pour former une prose poétique d'une richesse et d'une force très particulières.

Noir Désir, un groupe militant :

Noir Désir est aussi un groupe militant contre la mondialisation capitaliste (The Holy Economic War, L'Homme pressé, L'Europe) et contre le fascisme (Here It Comes Slowly, Un Jour en France).

Lors de la cérémonie des Victoires de la musique, Bertrand Cantat s'illustre en fustigeant Jean-Marie Messier, alors président de Vivendi Universal, distributeur et producteur de Noir Désir. « Nous vivons sur la même planète, mais nous ne sommes décidement pas du même monde » a-t-il déclaré, aux côtés de Jean-Luc Delarue, présentateur soudainement désorienté. Le groupe a également participé à plusieurs concerts caritatifs et aux événements d'Avril 2002.

Un groupe loin de la fin :

Le lundi 29 mars 2004, Bertrand Cantat est condamné par le tribunal de Vilnius à huit ans de prison ferme pour l'homicide involontaire sur Marie Trintignant survenu à Vilnius la nuit du 26 au 27 juillet 2003. Deux ans après le drame, le groupe finalise néanmoins un projet commencé en 2002 en publiant un double CD, Noir Désir en public, et un double DVD, Noir Désir en images, issus de sa dernière tournée. Les deux albums atteignent les premières places des classements de vente pendant plusieurs semaines, le DVD réalisé par Don Kent remporte quant à lui le DVD musical de l'année aux Victoires de la musique 2006.

Fin 2005, le groupe (sans Bertrand Cantat) travaille sur la BO du film Enfermés dehors (sorti le 5 avril 2006), d'Albert Dupontel. Les titres 7 minutes, Oublié et En route pour la joie, issus du répertoire du groupe, figurent également sur la bande-originale du film.

En octobre 2005, les membres du groupe confient dans un magazine musical la possibilité de ressortir un album dans les années à venir, à la sortie de prison de Bertrand Cantat. En laissant tout de même un bémol sur le fait de refaire de la scène. Contractuellement, ils doivent en effet encore réaliser un album avec leur maison de disque Barclay (Universal Music).

Les 25, 26 et 27 mai 2006, l’association « Les Sangliers sont lâchés » et ND Musique, ont organisé Les Rendez-vous de Terres Neuves, un festival de musique et de rencontres citoyennes. Le batteur Denis Barthe et le bassiste Frédéric Vidalenc ont rejoué pour la première fois, ensemble, sur scène, et depuis la séparation de Noir Désir, à l'occasion de ce festival.

En septembre 2007, alors que Bertrand Cantat pourrait bénéficier d'une libération conditionnelle, le groupe, qui devrait se reformer à la sortie de prison du chanteur, aurait signé pour trois albums avec leur maison de disque Barclay (Universal Music), mais une éventuelle tournée n'est cependant pas envisagée.

_________________

. .

L"Amour est une centaine de bruits de suçons fin de citation
Johnny rotten des sex pistols

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rockgeneration.forumactif.fr
 
Biographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une biographie de MIKA en Mars 2010 !!!!!!!
» Biographie/ chroniques/catalogue
» Felice Romani ( Biographie )
» BIOGRAPHIE
» La biographie de Steven Tyler, d'Aerosmith, sera sale, très sale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rock génération :: Rock / Pop Rock Français :: Les Références Françaises :: NOIR DESIR-
Sauter vers: