rock génération

venez découvrir notre univers rock / pop-rock
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Biographie

Aller en bas 
AuteurMessage
°crazy°
Admin casse couille / fan d'acdc , fan de the offspring et de linkin park
Admin casse couille / fan d'acdc , fan de the offspring et de linkin park
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 29
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Biographie   Ven 28 Déc - 3:38

Indochine est un groupe de rock français, issu du courant new wave, qui a vu le jour en 1981. Le groupe a connu un succès relativement important au milieu des années 1980, en France mais aussi dans le reste de l'Europe, avec des titres comme L'aventurier ou Canary Bay. Après un désintérêt manifeste des médias pour Indochine dans les années 1990, ceux-ci se réintéressent au groupe en 2002, à la sortie de l'album Paradize.

1980-1984 : Les premières années d'un succès croissant

En 1980 Nicola Sirkis alors agé de 19 ans devient manager d'un petit groupe Parisien Les Espions. Il recrute pour ce groupe un guitariste, Dominique Nicolas, avec qui il devient très rapidement ami. Mais le groupe me marche pas, et Nicola et Dominique n'ont pas un grand rôle dans le groupe. Ils décident alors de créer un projet parallèle. Et c'est au mois de mai 1981 que Nicola Sirkis et Dominique Nicolas, âgés tous deux de 20 ans, créent le groupe Indochine avec l'aide d'un ami : Dimitri Bodianski. Il ne leur faudra que quelques mois pour composer leurs premiers morceaux.

Le mardi 29 septembre 1981, ils donnent un premier concert au « Rose Bonbon » à Paris. Grâce à ce court passage sur scène, ils décrochent leur premier contrat avec une maison de disque.

En novembre 1981, ils enregistrent leur premier single avec les chansons Dizzidence Politik et Françoise ( qu'est-ce qui t'as pris). Celui-ci ne leur vaut qu'un succès d'estime mais il a le mérite de faire découvrir le groupe aux critiques rock et aux médias.

Stéphane Sirkis, frère jumeau de Nicola, rejoint officiellement le groupe et, en avril 1982, ils assurent les premières parties de Depeche Mode et de la tournée de Taxi Girl). L'engouement pour Indochine est de plus en plus fort après chaque passage sur scène, à tel point que le manager de Taxi Girl décide de les supprimer de la tournée craignant qu'ils ne fassent de l'ombre à son propre groupe. Indochine enregistre alors son premier album: L'aventurier. Le single éponyme fait un véritable carton durant l'été 1983 en s'écoulant à 700 000 exemplaires. L'album n'est pas en reste et trouve plus de 250 000 preneurs. La presse exulte et elle félicite le groupe qui reçoit le Bus d'Acier 1983, récompense rock de l'époque.

En décembre 1983, ils sortent leur deuxième album intitulé Le Péril Jaune et enchaînent par un passage à l'Olympia à Paris et une tournée à travers toute la France durant l'année 1984. Soutenu par les singles Miss Paramount et Kao Bang, l'album se vend à 225 000 copies en France.

Plusieurs chansons de cette période, comme L'aventurier ou Miss Paramount, font référence à l'univers de Bob Morane de l'auteur belge Henri Vernes.

Plus surprenant, Indochine parvient à exporter sa musique new wave sautillante et colorée dans toute la Scandinavie et plus particulièrement en Suède, pays dans lequel ils donnent une série de concerts à guichets fermés en 1985. Indochine joue dorénavant dans la cour des grands.

1985-1992 : La consécration et les tournées mondiales

En 1985, le groupe se consacre à l'écriture de son nouvel album, intitulé 3. Délaissant les univers BD et asiatique qui ont fait leur succès, Indochine aborde des thèmes plus ambigus. Le public, toutes générations confondues, est conquis. Les chansons telles que 3e sexe, Canary Bay, ou 3 nuits par semaine font sensation. Serge Gainsbourg craque lui aussi et réalise le clip du single Tes yeux noirs. La tournée qui suit en 1986 est un véritable triomphe. C'est la consécration, Indochine écoule plus de 800 000 albums et 1 300 000 singles, en France comme en Europe.

En octobre 1986, pour fêter son cinquième anniversaire, le groupe décide de publier l'enregistrement du concert donné au Zénith de Paris qui témoigne de l'aura que dégage Indochine sur scène et de leur communion avec le public.

1987 : Mais le succès rend le groupe de plus en plus suspect. Il est désormais attendu au tournant par tous ses détracteurs. C'est dans ce contexte que l'enregistrement de l'album 7000 danses se déroule entre la France, l'île de Montserrat et Londres. Le single Les Tzars, lâché en plein été 1987, fait l'effet d'une bombe tant il tranche avec ce que le public et les médias attendaient. Sans concession et avide d'évolution, Indochine propose un album au son plus rock et à l'univers sombre. Et comme pour tout phénomène à la mode et au succès affirmé, les mauvaises langues se déchainent. Certaines critiques musicales n'hésitent pas à dire que le groupe est une vulgaire copie de The Cure, tandis que d'autres considèrent que Nicola Sirkis chante faux, et que leur musique ne tient la route en concert que grâce à des bandes pré-enregistrées. Malgré tout, l'album se vend à près de 400 000 exemplaires en France et en mars 1988, Indochine débute une tournée qui les conduira en France, Belgique, Suisse, Canada et au Pérou pour 4 concerts à guichets fermés à Lima rassemblant 48 000 personnes.

L'année 1989 marque une première rupture dans la vie du groupe : Dimitri Bodiansky décide de prendre ses distances, pour ce consacrer d'avantage à sa famille. De plus le son du groupe évolue et le saxophone de Dimitri devient de plus en plus inutile. Les trois autres membres choisissent de poursuivre l'aventure en trio et ils enregistrent un nouvel album.

Baptisé Le baiser, il sort au début de l'année 1990. L'évolution est là encore notable : bourré de références cinématographiques et littéraires, un son plus acoutisque qui se détache de la new wave. L'album se veut aussi plus abouti au niveau des arrangements et de la production, l'apport d'instruments tels que le violoncelle, l'harmonica, le santour ou le Kemantche (instruments de musique iraniens) ouvre de nouveaux horizons au groupe. Le groupe décide de ne pas faire de concerts la tournée précédente ayant été très fatiguante. Le disque est néanmoins un relatif succès et se vend à près de 250 000 exemplaires. Mais une baisse d'intérêt vis-à-vis des albums studio du groupe est largement visible.

En 1991, Indochine fête ses dix ans d'existence. À cette occasion paraît Le Birthday Album, compilation regroupant dix-huit titres essentiels et un inédit, qui rencontre un succès considérable, réveillant la fibre nostalgique du public : plus de 600 000 albums sont vendus à travers l'Europe. Cependant, la suite des événements sera plus chaotique.

1993-2000 : Les années noires du groupe

Un nouvel album intitulé Un jour dans notre vie, sort en 1993. Boycotté par les radios et les médias qui considèrent désormais Indochine comme un groupe du passé, à l'époque où dominent le grunge et la techno. Cet album ne remporte pas le succès escompté (environ 100 000 exemplaires vendus en France). Malgré tout cet album contient les meilleures compositions de Dominique, les synthés des premières heures du groupe on laissé la place à une multitude d'instruments différents, l'album est extrêmement abouti. Une tournée suit en 1994 et Indochine se produit sur la grand-place de Spa (Belgique) lors des Francofolies. Un live y est enregistré et sort sous le nom de Radio Indochine à la fin de l'année. Le public est toujours là et, plus étonnant, une nouvelle génération de fans s'intéresse au groupe malgré sa sous-médiatisation.

En 1995, nouvelle rupture : Dominique Nicolas, principal compositeur des plus grands tubes d'Indochine, quitte le groupe suite à des problèmes internes. Il ne supporte plus, en particulier, l'acharnement que subit Indochine de la part des médias. Les deux frères Sirkis se retrouvent seuls face à leur destin. Un grand nombre de fans se font entendre et assurent leur soutien au duo. Ils décident de relever le défi et ils partent à la recherche d'un nouveau guitariste qu'ils trouveront en la personne de Alexandre Azaria.

Un best-of intitulé Unita est commercialisé en 1996, il réunit dix-sept chansons dont une inédite issue du futur album à paraître, Kissing my song. Il s'écoule en France à près de 200 000 exemplaires et prouve à leur maison de disque, que le groupe est toujours présent sur le devant de la scène. En même temps sort un best-of, les Versions Longues qui comprend les versions longues ou remixées des chansons les plus connues du groupe.

Cependant, la sortie de l'album Wax, en 1996, passe quasiment inaperçue (60 000 exemplaires vendus). Aux yeux des médias et de leur propre maison de disque, Indochine est ringard et n'a plus d'avenir. Cet album coupe totalement avec les précédents album, de par le départ de Dominique. Principalement composé par Alexandre Azaria et Jean-Pierre Pilot (claviériste) l'album a un tonalité plus "pop", avec un retour aux instruments classiques du rock. Les textes de Nicola restent raccordé à l'univers d'Indochine, mais en y ajoutant une touche nouvelle, qu'on pourrait appeler "fausse naïveté adolescente". L'album sera alors la première pierre de la résurrection du groupe au travers d'une trilogie adolescente. Mais Indochine est viré de sa maison de disque BMG qui ne les trouvent pas assez vendeurs, et leur prédit qu'ils n'ont plus d'avenir.

_________________

. .

L"Amour est une centaine de bruits de suçons fin de citation
Johnny rotten des sex pistols

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rockgeneration.forumactif.fr
°crazy°
Admin casse couille / fan d'acdc , fan de the offspring et de linkin park
Admin casse couille / fan d'acdc , fan de the offspring et de linkin park
avatar

Nombre de messages : 1304
Age : 29
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Biographie   Ven 28 Déc - 3:38

Le salut viendra de la scène, qu'Indochine arpente depuis 17 ans : le
Wax Tour remplit de nombreuses salles. Après s'être trouvé un label
indépendant Double T, ils enregistrent, en mai, le concert donné à
Bruxelles (Ancienne Belgique) dans une ambiance survoltée et ils en
font un double CD, Indo-Live qui s'écoule à 300 000 exemplaires, ce qui
est exceptionnel pour un groupe français. Le renouveau à débuté.

Alexandre
Azaria est remplacé par Boris Jardel et en 1998, au vu de la réussite
d'Indo-Live, ils décident de poursuivre leur série de concerts et d'en
faire un Live tour. Chaque jour les fans sont plus nombreux …

Il
est alors temps de préparer un nouvel album, Nicola fait alors appel à
Olivier Gérard (aka Oli de Sat) pour les arrangements. Il entrevoit en
effet, dans ce que lui propose Oli, de quoi révolutionner le son du
groupe, qui devenait trop proche du son pop de groupes notamment comme
Oasis. Les compositions sont néanmoins de Jean-Pierre Pilot et de
Stéphane.

Le samedi 27 février 1999, alors que l'enregistrement
de l'album Dancetaria vient de commencer, Stéphane meurt d'une hépatite
foudroyante. Nicola décide alors de continuer : « Indochine vivra »
dit-il, comme Stéphane le souhaitait. Les derniers titres qu'il a écrit
témoignent de son immense talent, trop souvent sous-estimé. La sortie
du CD sera retardée pour éviter une médiatisation morbide.

Dancetaria
sort dans les bacs en août 1999 : album sombre au accents pop, glam et
gothique. C'est l'album le plus réussi pour beaucoup de fans. Il
bénéficie des arrangements modernes et des trouvailles sonores d'Oli de
Sat ; il est aussi un hommage à Stéphane avec des chansons comme She
Night ou Atomic Sky.

L'album est vite propulsé dans la première
partie du Top Album. Indochine repart à travers la France pour un Tour
99 riche en émotions. Il sera le second acte, et certainement le plus
important, de la trilogie qui ramènera le groupe au devant de la scène,
près de 120 000 exemplaires sont vendus par le simple bouche à oreille,
le groupe étant toujours très peu médiatisé. À la fin de l'année 1999,
Indochine enchaîne les tournées. Deux dates sont à retenir : celle du
concert à Forest National (Belgique) et celle du Zénith de Paris.

En
2000, le Dancetaria Tour reprend et connaît un joli succès. Le dimanche
27 février, un concert est donné en mémoire de Stéphane. On peut y
entendre plusieurs chansons écrites par ce dernier mais aussi des
chansons inédites et des morceaux acoustiques. De là naît l'idée des
Nuits Intimes, une tournée acoustique dans de petites salles. L'album
acoustique des Nuits intimes sort début 2001.

2002 : Le retour médiatique

En
mars 2002, Indochine sort l'album Paradize qui sera le troisième acte
de la trilogie débutée 5 ans plus tôt. Il compte quinze nouveaux titres
dont un duo avec Melissa Auf der Maur. De nombreux collaborateurs ont
participé à la naissance de Paradize dont Mickey 3D, Gérard Manset,
Jean-Louis Murat et les romancières Ann Scott et Camille Laurens.
Gareth Jones (producteur habituel de Depeche Mode et d'Erasure) s'est
occupé du mixage et des arrangements.

Le groupe sort d'une
longue tournée acoustique et ressort les guitares électriques et son
"énérgie salutaire". Les compositions sont principalement de Oli de Sat
qui devient membre du groupe à part entière. Le son rejoint ainsi
largement les influences d'Oli comme le Metal Indus (Marilyn Manson,
Nine Inch Nails...) mais reste "tout public". Quant aux textes, outre
les thèmes habituels, Nicola s'attaque pour la première fois à la
religion. Il en résultera le symbole de la "croix d'Indochine" figurant
sur le disque et qui est désormais pour les fans un élément hautement
représentatif du groupe.

Suite à la parution de cet album, et
notamment du matraquage radio du single J'ai demandé à la Lune, les
médias présentèrent de nouveau Indochine comme la référence rock en
France, oubliant qu'ils avaient méprisé le groupe tout au long de la
décennie 1990, les traitant de "sinistre ringardise échappée des années
1980" . Résultat des courses, 1 200 000 albums et 1 500 000 singles
vendus, 2 ans de concerts à guichets fermés devant 500 000 spectateurs.
Une victoire de la musique et un "NRJ music award". Une belle revanche
pour Indochine.

En janvier 2004, Indochine sort un nouvel album
live intitulé 3.6.3, en référence à la date de son enregistrement, (le
mardi 3 juin 2003 à Bercy). Indochine premier groupe français à remplir
Bercy. Ce dernier entre directement à la 1re place du Top Album en
France, ce qui n'était jamais arrivé pour Indochine jusqu'à présent. Il
sera suivi d'un triple DVD baptisé Paradize Show. Le succès est encore
au rendez-vous: 200 000 albums et 100 000 DVD vendus.

En
septembre 2004, l'ancienne maison de disque du groupe, BMG, décide en
accord avec Indochine de rééditer Le Birthday Album. La compilation
comporte 6 titres de plus qu'en 1991 et bénéficie d'une remasterisation
au format SACD. Le mardi 14 décembre 2004 c'est au tour de L'intégrale
des clips de sortir en DVD.

Le 10e album studio d'Indochine,
Alice & June, est sorti le lundi 19 décembre 2005. Album situé plus
dans la lignée de Dancetaria que de Paradize, il raconte l'histoire de
deux fillettes évoluant avec les tracas adolescents du monde moderne.
Il y a là une référence littéraire à Alice au Pays des Merveilles.
L'album est plus tortueux, moins facile à assimiler, et surtout
beaucoup moins "tout public". Il faut le voir dans la lignée de toute
l'œuvre d'Indochine, un peu comme un bilan.

4 singles ont été extraits de cet album :

* un premier single éponyme, est sorti le lundi 14 novembre, accompagné d'un DVD présentant la genèse de l'album ;
* le jeudi 27 avril 2006, le second single de l'album sort : Ladyboy ;
* le lundi 18 septembre 2006, le troisième single de l'album sort : Adora ;
* le quatrième single est Pink Water.
* le cinquième single provient de l'album live enregistré à Lille le 13
mars 2007 ; il se nomme Crash Me et est sorti le lundi 22 octobre 2007
sur les chaînes de radio et de télévision

Le Alice & June
Tour devait initialement se dérouler du lundi 6 mars au mardi 22
décembre 2006, à Genève, 1 an après la sortie de l'album, mais s'est
vue agrémentée de quelques nouvelles dates en 2007. La tournée aura été
marquée notamment par les deux concerts au Viêt Nam où le groupe s'est
produit le mardi 6 et le mercredi 7 juin à l'opéra d'Hanoï (copie
conforme de l'opéra Garnier), avec l'orchestre philharmonique de Hanoï.
Ces concerts ont été enregistrés et ont fait l'objet d'une parution en
double CD et DVD en février 2007. Indochine a rempli trois fois le
Palais Omnisport de Paris-Bercy lors de cette tournée, les 7 et 8
décembre 2006, puis à l'occasion du concert du 19 mai 2007, durant
lequel l'orchestre d'Hanoï était présent.

Finalement, la tournée
d'Alice & June s'achève le 18 août 2007 à Colmar par un concert en
plein air devant 11 000 personnes et durant lequel Nicola Sirkis
accueillit sa nièce sur scène. Depuis, le groupe a pris du recul avant
de se concentrer sur la production d'un nouvel album prévu pour fin
2008.

Le concert du 13 mars 2007 de Lille a été enregistré et le DVD et le CD du Alice & June Tour est sorti le 3 décembre 2007.

_________________

. .

L"Amour est une centaine de bruits de suçons fin de citation
Johnny rotten des sex pistols

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rockgeneration.forumactif.fr
 
Biographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une biographie de MIKA en Mars 2010 !!!!!!!
» Biographie/ chroniques/catalogue
» Felice Romani ( Biographie )
» BIOGRAPHIE
» La biographie de Steven Tyler, d'Aerosmith, sera sale, très sale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rock génération :: Rock / Pop Rock Français :: Les Références Françaises :: INDOCHINE :: PARLER DE CE GROUPE-
Sauter vers: